Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Visual Studio Code 1.42 est disponible et apporte la possibilité de limiter le nombre d'éditeurs ouverts
Ou de mettre une coloration à une zone de code qui a été pliée

Le , par Stéphane le calme

45PARTAGES

6  0 
Workbench

Prévisualisations des modifications Renommer

Visual Studio Code vous permet désormais de prévisualiser les modifications Renommer. Lorsque vous renommez, vous pouvez confirmer un nouveau nom via Shift + Entrée et voir le panneau Refactor Preview. Il affiche les modifications en attente dans un éditeur de différences et vous permet de décocher / vérifier les modifications individuelles. Une fois le renommage appliqué (ou abandonné), l'éditeur de différences et le panneau Preview se ferment, vous replaçant dans l'éditeur actuel.

Limiter le nombre d'éditeurs ouverts

De nouveaux paramètres permettent de limiter le nombre maximum d'éditeurs ouverts simultanément :
  • workbench.editor.limit.enabled: active cette fonction (elle est désactivée par défaut) ;
  • workbench.editor.limit.perEditorGroup: applique la limite par groupe d'éditeurs ou à tous les groupes ;
  • workbench.editor.limit.value : définit le nombre maximum d'éditeurs ouverts (10 par défaut).

Si elle est activée, VS Code fermera l'éditeur le moins récemment utilisé lorsque vous ouvrirez un nouvel éditeur.

Ci-dessous, vous pouvez voir le comportement lorsque la limite est définie sur 3 :


Parcourir les éditeurs les plus récemment utilisés

Avec cette version, il existe désormais une liste des éditeurs les plus récemment utilisés (MRU) dans tous les groupes d'éditeurs. Un éditeur est considéré comme récemment utilisé lorsqu'il s'ouvre en tant qu'éditeur actif ou devient le nouvel éditeur actif s'il est déjà ouvert. Une fois un éditeur fermé, il est supprimé de cette liste.

L'une des applications de cette liste est le nouveau sélecteur edt mru que vous pouvez ouvrir via la nouvelle commande Afficher : Afficher tous les éditeurs par le plus récemment utilisé (workbench.action.showAllEditorsByMostRecentlyUsed) :


Vous pouvez ajouter des raccourcis clavier pour naviguer rapidement dans ce sélecteur sans utiliser la souris. Par exemple, ci-dessous se trouve un raccourci clavier de sorte que Ctrl + Tab et Ctrl + Maj + Tab navigue entre les éditeurs de tous les groupes (au lieu de seulement dans le groupe actif comme le font les raccourcis clavier par défaut) :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
{
    "key": "ctrl+tab",
    "command": "workbench.action.quickOpenPreviousRecentlyUsedEditor",
    "when": "!inEditorsPicker"
},
{
    "key": "ctrl+shift+tab",
    "command": "workbench.action.quickOpenLeastRecentlyUsedEditor",
    "when": "!inEditorsPicker"
}
Si vous souhaitez parcourir la liste sans utiliser de sélecteur, il existe de nouvelles commandes :
  • Affichage : ouvrir l'éditeur suivant récemment utilisé (workbench.action.openNextRecentlyUsedEditor) ;
  • Affichage : ouvrir l'éditeur précédent récemment utilisé (workbench.action.openPreviousRecentlyUsedEditor).

Pour différencier les commandes de navigation de l'éditeur qui fonctionnent avec un sélecteur et celles qui ne le font pas, le comportement de certaines commandes existantes a changé. Plus précisément, l'éditeur récemment utilisé dans les commandes de groupe n'utilise plus de sélecteur :
  • Affichage : ouvrir l'éditeur suivant récemment utilisé dans le groupe (workbench.action.openNextRecentlyUsedEditorInGroup) ;
  • Affichage : ouvrir l'éditeur précédemment utilisé récemment dans le groupe (workbench.action.openPreviousRecentlyUsedEditorInGroup).

Pour une navigation par sélecteur, utilisez :
  • Affichage : Éditeur rapide ouvert précédemment utilisé récemment dans le groupe (workbench.action.quickOpenPreviousRecentlyUsedEditorInGroup) ;
  • Affichage : éditeur à ouverture rapide le moins récemment utilisé dans le groupe (workbench.action.quickOpenLeastRecentlyUsedEditorInGroup).

Déplacer le panneau

Le panneau, qui contient les volets Sortie, Console de débogage, Terminal et Problèmes, peut maintenant être déplacé vers la gauche de l'éditeur.

La commande View: Toggle Panel Position (workbench.action.togglePanelPosition) a été supprimée au profit des nouvelles commandes suivantes :
  • Vue : Déplacer le panneau vers la gauche (workbench.action.positionPanelLeft) ;
  • Vue : Déplacer le panneau vers la droite (workbench.action.positionPanelRight) ;
  • Vue : déplacer le panneau vers le bas (workbench.action.positionPanelBottom).

Restaurer toutes les fenêtres au redémarrage

Le paramètre VS Code pour restaurer les fenêtres au démarrage a changé pour restaurer toutes les fenêtres par défaut. Si vous souhaitez revenir au comportement précédent, configurez "window.restoreWindows" : "one" pour n'ouvrir qu'une seule fenêtre.

Éditeur

Contrôle de la vue Aperçu

Il y a un nouveau paramètre et une nouvelle commande pour contrôler où la vue Peek place initialement le focus. Par défaut, Peek concentre l'arborescence sur le côté droit afin que vous puissiez naviguer rapidement vers les références. La focalisation initiale sur l'arborescence n'est pas idéale pour les personnes souhaitant utiliser Peek pour effectuer des changements de code rapides dans l'éditeur. Vous pouvez maintenant définir votre préférence avec le paramètre editor.peekWidgetDefaultFocus, qui peut être défini sur éditeur ou arborescence. Il existe également une nouvelle commande togglePeekWidgetFocus (Ctrl + K F2) qui vous permet de déplacer le focus entre l'éditeur Peek et l'arborescence.

Mise en évidence de la région pliée

Dans un éditeur de texte ou dans certains environnements de développement intégrés, le pliage de code ou repliage (folding en anglais) est une fonctionnalité permettant de masquer des parties du texte, bien souvent en le remplaçant par une seule ligne descriptive de son contenu. Son principal intérêt est de permettre à l'utilisateur d'avoir une vue d'ensemble de son document, tout en conservant la possibilité d'accéder aux détails de telle ou telle partie. En particulier, cette manière de présenter le texte fait ressortir la structuration hiérarchique d'un texte (partie - chapitre - section - paragraphe).

Ce type de fonctionnalité est particulièrement populaire parmi les développeurs qui gèrent de gros fichiers de code source. Le nom « repliage » provient de l'analogie de cette fonctionnalité avec la feuille de papier que l'on plie afin d'en cacher une partie.

Dans cette mise à jour, les régions de code plié sont désormais plus faciles à découvrir avec l'ajout d'un surlignage en arrière-plan.


La fonction est contrôlée par le paramètre editor.foldingHighlight et la couleur peut être personnalisée par la couleur editor.foldBackground.

Code : Sélectionner tout
1
2
3
"workbench.colorCustomizations": {
    "editor.foldBackground": "#355000"
  }
Terminal intégré

Sensibilité au défilement

La sensibilité de défilement du terminal peut désormais être configurée indépendamment de l'éditeur à l'aide des nouveaux paramètres:
  • terminal.integrated.mouseWheelScrollSensitivity - Multiplicateur de défilement de la molette de la souris (la valeur par défaut est 1).
  • terminal.integrated.fastScrollSensitivity - Multiplicateur de défilement rapide lorsque Alt est enfoncé (la valeur par défaut est 5).

Tâches

Tâches au niveau de l'utilisateur

Les tâches déclarées dans tasks.json sont désormais prises en charge au niveau des paramètres utilisateur. Si vous disposez d'un script de génération que vous utilisez dans de nombreux projets, ou si vous ne voulez pas que vos tâches dans un dossier de projet, vous pouvez ajouter vos tâches dans le fichier user tasks.json. Exécutez la commande Tâches: Ouvrir les tâches utilisateur pour créer des tâches de niveau utilisateur et ces tâches seront disponibles dans tous les dossiers et espaces de travail. Seuls les types de tâches shell et process sont pris en charge ici.
PickStrin d'entrée

pickString

Si vous utilisez des entrées de tâche, vous pouvez ajouter une étiquette conviviale aux option d'entrée pickString:

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
"inputs": [
  {
      "id": "pickAnInputValue",
      "description": "Pick a Value",
      "type": "pickString",
      "options": [
          "first-value",
          {
              "label": "Second Value",
              "value": "second-long-value-that-can-be-simplified-for-display"
          }
      ],
      "default": "first-value"
  }
]
L'étiquette apparaîtra ainsi:


Télécharger Visual Studio Code 1.42 (Windows User System | Mac | Linux: snap deb rpm tarball)

Source : Microsoft

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !