Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft annonce une nouvelle extension de débogage du noyau .NET sur WSL2 pour Visual Studio
Qui offrirait une expérience de débogage local plus fidèle que le débogage sur Windows

Le , par Bill Fassinou

47PARTAGES

4  0 
Microsoft a publié une nouvelle extension pour Visual Studio qui permet aux développeurs d'exécuter et de déboguer une application .NET Core dans WSL 2. Cela aide aussi les développeurs Windows ciblant les environnements de production Linux à profiter d’une expérience de débogage local plus fidèle. La nouvelle extension de la firme est disponible actuellement en préversion et téléchargeable sur le store de Visual Studio. Voici une brève présentation de cette extension.

En publiant cette extension, Microsoft contribue à rendre célèbre le schéma selon lequel les développeurs .NET Core utilisent Windows pour développer et modifier une application Web ou un microservice, mais la déploient sous Linux, ce qui leur offre plus d'options de déploiement et réduit les coûts de licence. Un tel procédé peut également rendre une application plus performante. Selon Microsoft, cette extension permettra aux développeurs de bénéficier d’une “expérience de débogage local plus fidèle”, mais aussi d’avoir plus de facilité.

Microsoft avait déjà présenté l'extension en avant-première au cours de son événement virtuel Build qui a eu lieu en mai. Pour l’installer, vous devez disposer de Windows 10 et WSL 2, avec une installation d’Ubuntu ou de Debian, et de Visual Studio 2019, avec l'édition communautaire gratuite suffisante. Selon certains l’ayant essayé, l'extension semble bien faite. Une fois installée, une option WSL 2 apparaît dans les choix déroulants pour lancer une session de débogage, et lorsqu'elle est sélectionnée, elle invite à installer le noyau .NET 3.1 sur le système d'exploitation Linux “distant”.


Il déploie alors automatiquement les fichiers requis. Le SDK de .NET Core s’installe du côté de Linux, mais le code source de l'application reste dans le système de fichiers Windows, accessible via /mnt/[driveletter]. Leur application Web .NET Core a fonctionné normalement sur WSL 2 et sans causer de problèmes, à part les messages dans la fenêtre de débogage concernant le chargement de fichiers à partir de /mnt/c/Users/[nom d'utilisateur], etc. En revanche, ils n’ont pas eu la même chance avec une application .NET Core React.js.

Pour finir, il faut noter que Microsoft offre de nombreux moyens de déboguer les applications .NET Core sous Linux. L'une d'elles consiste à utiliser Visual Studio Code sous Linux, qui fonctionne plutôt bien et est sans doute un meilleur environnement que Visual Studio pour le débogage de JavaScript. Un autre moyen consiste à exécuter Visual Studio sous Windows et à déployer Docker dans un conteneur Linux ; cela fonctionne avec le support de débogage depuis un certain temps.

Une autre option est d'utiliser Visual Studio Code remoting, qui vous permet d'exécuter l'éditeur et de déboguer du côté Windows tout en compilant et en exécutant du côté Linux. Cette option est similaire à la nouvelle extension Visual Studio, mais sa mise en place demande plus d'efforts. Et contrairement à la nouvelle extension, le développement à distance dans VS Code fonctionne avec des serveurs Linux distants ainsi qu'avec WSL 2.

Comme l'idée est de vérifier qu'une application .NET Core fonctionne de la même manière sous Linux que sous Windows, il serait utile que le programme d'exécution de tests de Visual Studio exécute des tests dans l'environnement WSL 2, mais cela n'est pas pris en charge.

Source : Télécharger l’extension

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Windows 10 Creators Update : Microsoft présente les nouveautés du côté de la console Bash/WSL, plus de compatibilité et le support d'Ubuntu 16.04

L'extension Docker pour Visual Studio Code passe en version 1.0, elle vient faciliter la création d'applications qui exploitent les conteneurs Docker

Microsoft rappelle que .NET Core 3.0 va arriver en fin de vie le 3 mars 2020 et recommande de passer à .NET Core 3.1 qui est une version prise en charge à long terme (LTS)

Premières impressions sur WSL 2 : 13 fois plus rapide que WSL 1 et introduit une nouvelle ère pour le développement Web sous Windows, selon un développeur

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !