IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Visual Studio Code : un éditeur libre ou un piège pour les développeurs ?
Une analyse de Geoffrey Huntley, ingénieur logiciel et un ingénieur DevOps

Le , par Bruno

16PARTAGES

10  0 
Geoffrey Huntley, ingénieur logiciel et un ingénieur DevOps, affirme que Visual Studio Code est conçu pour fracturer l’écosystème du développement logiciel en créant des risques juridiques pour ceux qui utilisent des versions alternatives ou modifiées de l’éditeur. Il explique que Visual Studio Code est basé sur un code source ouvert sous licence MIT, mais que le produit disponible au téléchargement (Visual Studio Code) est sous une licence propriétaire qui interdit l’accès au marché des extensions de Microsoft et impose des conditions restrictives sur l’utilisation des logos, des noms et de la télémétrie.

Visual Studio Code est un éditeur de code extensible développé par Microsoft pour Windows, Linux et macOS. Les fonctionnalités incluent la prise en charge du débogage, la mise en évidence de la syntaxe, la complétion intelligente du code, les snippets, la refactorisation du code et Git intégré. Il a été lancé il y a sept ans et est rapidement devenu l'éditeur standard de facto que les gens utilisent pour développer des logiciels. Bien sûr, il y a aussi la suite de produits JetBrains, Emacs, Neovim, XCode et Visual Studio [pour Windows et Mac], mais VSCode est probablement l’un des plus utilisés en ce moment même.


Selon un message publié par le principal chef de produit Tim Heuer l’année dernière, Microsoft devait introduire une extension à code fermé pour C# dans Visual Studio Code comme alternative au code ouvert OmniSharp. Cette annonce avait en son temps suscité une vive réaction de la part de Miguel de Icaza, de GNOME, Mono et Xamarin, qui a déclaré qu'il était « vraiment décevant que Microsoft renverse un projet open source actif en introduisant une extension propriétaire pour continuer à verrouiller .NET ».

Visual Studio Code est compatible avec macOS, Linux et Windows, ce qui permet d'être opérationnel quelle que soit la plateforme. Elle combine également la simplicité d'un éditeur de code source avec de puissants outils de développement, tels que la complétion de code et le débogage. Le cycle d'édition, de construction et de débogage, agréablement fluide, permet de passer moins de temps à manipuler son environnement et plus de temps à mettre en œuvre ses idées.

Modifier, construire et déboguer en toute simplicité avec VSCode

Au cœur de Visual Studio Code se trouve un éditeur de code source ultra-rapide, parfait pour une utilisation quotidienne. Prenant en charge des centaines de langages, VS Code vous aide à être instantanément productif grâce à la coloration syntaxique, à la correspondance des crochets, à l'indentation automatique, à la sélection de boîtes, aux extraits, etc. Les raccourcis clavier intuitifs, la personnalisation facile et les mappages de raccourcis clavier fournis par la communauté permettent de naviguer facilement dans le code.

Visual Studio Code comprend une prise en charge intégrée de la complétion de code IntelliSense, de la compréhension sémantique du code et de la navigation, ainsi que du remaniement du code. Et lorsque le codage devient difficile, le débogage l'est tout autant. Le débogage est souvent la fonction qui manque le plus aux développeurs dans le cadre d'une expérience de codage allégée. Visual Studio Code comprend un débogueur interactif qui permet de parcourir le code source, d'inspecter les variables, d'afficher les piles d'appels et d'exécuter des commandes dans la console.

VS Code s'intègre également à des outils de construction et de script pour effectuer des tâches courantes, ce qui accélère les flux de travail quotidiens. VS Code prend en charge Git, ce qui permet de travailler avec le contrôle de la source sans quitter l'éditeur, notamment en visualisant les différences de modifications en cours.

Microsoft utiliserait des stratégies pour favoriser ses propres services cloud et décourager la concurrence

Selon l’informaticien, Geoffrey Huntley, qui se présente principal défenseur des développeurs, le code source a été publié par Microsoft sous la licence open source MIT, mais le produit disponible au téléchargement (Visual Studio Code) est soumis à cette licence propriétaire. Cette petite distinction est très importante et constitue le principal mécanisme utilisé par Microsoft pour bousculer les communautés de logiciels libres.

Il soutient que Microsoft utilise cette stratégie pour favoriser ses propres services cloud et pour décourager la concurrence et l’innovation dans le domaine des environnements de développement en ligne. Il appelle les développeurs à prendre conscience de ces enjeux et à soutenir des alternatives plus ouvertes et plus éthiques à Visual Studio Code.

« Bien que Visual Studio Code soit « open source » (selon l'OSD), la valeur ajoutée qui transforme l'éditeur en quelque chose de valable ("ce à quoi les gens se réfèrent réellement lorsqu'ils parlent d'utiliser VSCode" est loin d'être ouverte et pleine de champs de mines intentionnellement conçus qui rendent souvent l'utilisation de Visual Studio Code d'une manière autre que celle souhaitée par Microsoft légalement risquée... », déclare Huntley.

« J'espère que davantage de personnes comprennent qu'en utilisant autre chose que la distribution officielle de Visual Studio Code fournie par Microsoft (ou GitHub via Codespaces), il est facile de s'exposer ou d'exposer son entreprise à des risques juridiques similaires à l'utilisation incorrecte de Docker Desktop ou du JDK d'Oracle », poursuit-il.

Toutefois, Denis Cangemi, projet Manager, n’est d’avis avec Huntley. Dans un billet de blog, Denis Cangemi explique pourquoi il utilise Visual Studio Code comme éditeur de code pour le développement web. Il décrit les caractéristiques qui font de Visual Studio Code un outil performant, polyvalent et facile à utiliser. Il souligne la possibilité de personnaliser et d’étendre Visual Studio Code avec des thèmes et des plugins adaptés à ses besoins et à ses préférences.

Cangemi mentionne également l’intégration de Visual Studio Code avec des outils et des services utiles pour le développement web, tels que Git, GitHub, Docker, Azure, etc. Il donne des exemples de langages et de frameworks pris en charge par Visual Studio Code, tels que JavaScript, TypeScript, React, Angular, Vue, etc. Il termine lui aussi, en évoquant les fonctionnalités avancées de Visual Studio Code, telles que l’IntelliSense, le débogage, le contrôle du code source, etc.

Geoffrey Huntley affirme que VSCode est conçu pour fracturer l’écosystème du logiciel libre en imposant des restrictions légales et techniques aux distributions alternatives de l’éditeur. Il critique la collecte de données par VSCode, le verrouillage du marché des extensions et la dépendance aux services cloud de Microsoft. Geoffrey Huntley appelle à une prise de conscience et à une résistance face à cette stratégie de Microsoft.

De son côté, Denis Cangemi loue les avantages de VSCode comme un outil puissant, polyvalent et personnalisable pour les développeurs. Il met en avant les fonctionnalités de VSCode comme le débogage, l’intégration avec Git, le support de nombreux langages et frameworks, et la possibilité d’ajouter des extensions. Il encourage les développeurs à utiliser VSCode pour améliorer leur productivité et leur créativité.

À la lecture de ces deux billets de blog, il ressort que VSCode est un éditeur populaire et apprécié par de nombreux développeurs, mais il soulève aussi des questions éthiques et juridiques sur son impact sur le logiciel libre et la concurrence. Il existe des alternatives à VSCode qui respectent davantage les principes du logiciel libre, mais elles sont moins connues et moins soutenues par la communauté. Chaque développeur doit donc faire un choix éclairé et responsable en fonction de ses besoins et de ses valeurs.

Sources : Blog post by Geoffrey Huntley, Blog post by Denis Cangemi

Et vous ?

L'analyse de Geoffrey Huntley qui affirme que VSCode est conçu pour fracturer l’écosystème du logiciel libre est-elle pertinente ? Qu'en pensez-vous ?

Selon vous, quand doit-on parler de logiciel libre et pourquoi est-il important ? Quels sont les critères pour définir qu’un logiciel est libre ou non ? Comment VSCode respecte ou viole ces critères ?

Que dire de l'analyse de Denis Cangemi qui loue les avantages de VSCode comme un outil puissant et polyvalent pour les développeurs ?

Quels sont les besoins et les préférences des développeurs en matière d’éditeur de code ? Comment VSCode répond ou ne répond pas à ces besoins et préférences ?

Voir aussi :

Visual Studio Code est maintenant pris en charge sur Raspberry Pi, ce qui permettra aux enfants de disposer d'une solution tout-en-un pour apprendre à coder

Microsoft annonce une nouvelle feuille de route pour l'extension VSCode C#, il est prévu de passer à la source fermée LSP Tools Host

Visual Studio Code 1.64 est disponible. Cette version s'accompagne d'une nouvelle commande Git, ainsi que d'une mélioration de la mise en évidence de l'Unicode

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Neon0x
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 17/05/2023 à 11:37
Quid de VSCodium ? https://vscodium.com/ (désactive la télémétrie, n'utilise pas de composants sous licence comme le marketplace..)

J'utilise cette solution depuis des années.

D'ailleurs, la critique n'est pas nouvelle - il est possible de se détacher du marketplace microsoft, c'est le choix de codium d'utiliser openvsx : https://github.com/VSCodium/vscodium...ns-marketplace

Je suis d'accord avec l'analyse, mais par contre je n'ai pas trop compris la critique LSP Host Tools qui devient fermée ; LSP est semble-t'il un protocol open source.

D'après pypl (https://pypl.github.io/IDE.html) VSCode devient plus populaire qu'Eclipse après une ascension fulgurante ces dernières années.
7  0 
Avatar de Mickael_Istria
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 17/05/2023 à 21:32
Citation Envoyé par Neon0x Voir le message
je n'ai pas trop compris la critique LSP Host Tools qui devient fermée ; LSP est semble-t'il un protocol open source.
Le Language Server actuel pour C#, c'est omnisharp, qui est OSS. LSP Host Tools, ce sera le nouveau language server, qui sera cense etre meilleur mais ne sera pas OSS. Il parlera quand meme le LSP donc il s'integrera comme les autres LS; mais tu ne pourras pas l'utiliser sans accepter des conditions d'utilisatios, tu ne pourras pas l'auditer (par exemple pour savoir ce qu'il fait vraiment de tes datas), tu ne pourras pas le modifier; il est aussi possible que comme pour leur debugger vsdbg, ils mettent en place une strategie qui pourrait empecher les autres IDEs/editeurs que les produits Microsoft de l'utiliser.
2  0 
Avatar de archqt
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 17/05/2023 à 11:13
Pas clair, à quoi s'expose une entreprise à utiliser VSCode-OSS ?
1  0 
Avatar de Comak
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/05/2023 à 21:08
Je trouve évident que si Microsoft développe quelque chose, ou l'achète, c'est pour en tirer un profit. Ils ont acheter GitHub, ils ont pris tout le code pour entraîner Copilot. C'est évident que Microsoft utilisera toujours tout ce qu'il peut pour en tirer un bénéfice. Si c'est gratuit, c'est que vous êtes le produit.

Pour ma part, j'évite systématiquement ce genre de produit.

Je viens d'avoir un PC avec Windows 11, et franchement, je n'en vois pas la plus value par rapport à Ubuntu que j'ai depuis près de 20 ans.

Oui, VS ou Windows sont des bons produits, mais la plu-value par rapport à PyCharm ou Linux est +- inexistante. Chacun a des défauts, mais quand on prend du Microsoft, il ne faut pas s'étonner qu'ils fassent du business avec vous.
3  2 
Avatar de y2Dev
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 19/05/2023 à 7:47
Citation Envoyé par Neon0x Voir le message
Quid de VSCodium ? https://vscodium.com/ (désactive la télémétrie, n'utilise pas de composants sous licence comme le marketplace..)

J'utilise cette solution depuis des années.

D'ailleurs, la critique n'est pas nouvelle - il est possible de se détacher du marketplace microsoft, c'est le choix de codium d'utiliser openvsx : https://github.com/VSCodium/vscodium...ns-marketplace

Je suis d'accord avec l'analyse, mais par contre je n'ai pas trop compris la critique LSP Host Tools qui devient fermée ; LSP est semble-t'il un protocol open source.

D'après pypl (https://pypl.github.io/IDE.html) VSCode devient plus populaire qu'Eclipse après une ascension fulgurante ces dernières années.

J'ai essayé VSCodium mais son problème est l'implémentation de Github qui est buggé dedans (Github appartient à Microsoft donc c'était prévisible). De plus le moteur de recherche des extensions n'affiche pas correctement les noms donc les classe selon nom des auteurs. Je ne connaissais pas Open VSX.
0  0 
Avatar de alain_du_lac
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/05/2023 à 17:42
Encore un point de vue très partial d'un développeur aigri, mécontent que l'éditeur de MS soit très apprécié par la majorité des développeurs.
Décidément, c'est très difficile pour certains de reconnaitre que les outils développés par Microsoft sont de très bonne qualité ...
2  3