Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Visual Studio 2019 v6.7 Preview 2 est disponible et apporte un processus local avec Kubernetes,
Ainsi que des améliorations dans l'espace C++ et dans la productivité du .NET et du Git

Le , par Stan Adkens

181PARTAGES

8  0 
Microsoft a annoncé, il y a moins d’un mois lors de la conférence des développeurs Build 2020, la disponibilité de Visual Studio v16.7 Preview 1. Mardi, l’éditeur de logiciels a annoncé la version suivante en faisant le point sur les améliorations et nouveautés dans Visual Studio 2019 version 16.7 Preview 2. Cette dernière version vient avec des améliorations dans le gestionnaire de connexion C++, la productivité du .NET et la productivité du Git. Elle apporte également un processus local avec Kubernetes pour Visual Studio 2019. Vous pouvez tester cette Preview 2 dès maintenant.

Améliorations dans l’espace C++

Microsoft Visual Studio est une suite de logiciels de développement pour Windows et mac OS conçue par Microsoft. D’après l’annonce de Microsoft, la Preview 2 de la version 2019 v6.7 vient avec diverses améliorations dans l'espace C++. D’abord, dans le gestionnaire de connexion, vous pouvez désormais modifier les connexions SSH distantes, par exemple, si l'adresse IP de votre système cible change et doit être mise à jour. Vous pouvez également définir des connexions distantes par défaut à utiliser via ${defaultRemoteMachineName} dans CMakeSettings.json et launch.vs.json.

Selon l’article de blog, lorsque vous modifiez une connexion à distance, Visual Studio n'aura plus besoin de recopier les en-têtes sur Windows pour une expérience native IntelliSense. De même, la définition de connexions à distance par défaut est utile pour vérifier CMakeSettings.json et launch.vs.json dans le contrôle des sources sans aucune information spécifique à l'utilisateur ou à la machine. Microsoft note également que ces connexions à distance via SSH permettent de construire et de déboguer vos projets C++ sur un système Linux distant directement depuis Visual Studio.


Les améliorations dans l’espace C++ comportent aussi une prise en charge améliorée d’IntelliSense pour Clang sur Windows (clang-cl) dans Visual Studio. Le chemin d'inclusion de clang inclut désormais les bibliothèques clang. Microsoft a apporté des améliorations dans l'affichage des "gribouillis" dans l'éditeur (en particulier lors de l'utilisation de la bibliothèque std). La prise en charge du C++2a en mode clang a également été ajoutée d’après l’annonce.

Cette version Preview contient également quatre nouvelles règles d'analyse de code pour intégrer des fonctions de sécurité supplémentaires dans le C++ : C26817, C26818, C26819 et C26820. En outre, de nouvelles fonctionnalités de la bibliothèque standard C++20 ont été apportées.

Amélioration dans la productivité du .NET

Microsoft a apporté une amélioration dans la productivité du .NET. Dans la Preview 2 de Visual Studio 2019 v6.7, Quick Info, l’infobulle pour montrer quelques informations supplémentaires dans un contexte précis, affiche maintenant l'ID de diagnostic ainsi qu'un lien d'aide qui permet aux développeurs de naviguer facilement vers la documentation Visual Studio afin d’en savoir plus sur les avertissements et les erreurs dans votre code.


Améliorations dans la productivité du Git

Pour la productivité de Git dans cette version, l’équipe Visual Studio s’est concentrée sur la résolution des conflits de fusion, par la réorganisation de l'éditeur de fusion de Visual Studio, en le dissociant du TFVC et en le concentrant sur Git. Selon l’article de Microsoft, une nouvelle barre d'information dorée s’affichant dorénavant en haut d'un fichier vous indiquera les conflits de fusion qui doivent être résolus manuellement. Un clic sur cette barre vous permet d’accéder à l'éditeur de fusion, auquel Microsoft a ajouté désormais des tuiles et des légendes plus informatives pour vous aider à distinguer les branches en conflit.

« Nous avons réduit l'encombrement autour de la marge de zoom, de la marge de santé et de la barre d'outils. De plus, il est plus facile d'analyser les conflits avec des lignes correspondantes alignées, des différences de niveau de mot et des espaces visibles lorsque c'est la seule différence. Vous pouvez désactiver les différences non conflictuelles pour vous concentrer uniquement sur les conflits », a écrit Microsoft. Les conflits d’ajouts au niveau des fichiers peuvent également être résolus grâce à une fusion bidirectionnelle. Enfin, une nouvelle case à cocher permet de résoudre tous les conflits d'un côté ou de l'autre en un seul clic.


Dans d'autres améliorations de Git, l’équipe Visual Studio a apporté une amélioration à la zone de texte de commit, en ajoutant une vérification d'erreur en ligne. Une interface utilisateur a également été ajoutée pour aider les développeurs à mieux comprendre ce qui se passe lorsqu’ils initialisent et poussent un dépôt vers un hôte distant comme GitHub ou Azure Repos.

Ajout d’un processus local avec Kubernetes pour Visual Studio 2019

Visual Studio 2019 v6.7 Preview 2 apporte aussi un processus local avec la fonction Kubernetes pour Visual Studio. Le processus local avec Kubernetes vous permet d'écrire, de tester et de déboguer votre code .NET sur votre poste de travail de développement tout en étant connecté à votre cluster Kubernetes avec le reste de votre application ou de vos services. 


Ce nouvel ajout permet de développer plus rapidement des applications de microservices, de simplifier leur développement , de faciliter le débogage et de tester de bout en bout  pendant le développement :     

  • Développer plus rapidement des applications de microservices :

Selon Microsoft, « un flux de travail typique pour le développement d'applications de microservices ciblant Kubernetes implique la modification du code, la construction d'une image de conteneur et le déploiement de cette image dans un cluster Kubernetes.  Tout cela est nécessaire pour voir les changements se concrétiser. La complexité de ce flux de travail plusieurs fois par jour empêche les développeurs de réaliser le cœur des tâches en boucle interne ». C’est pour simplifier ce processus que Microsoft a introduit ce changement.     

Le processus local avec Kubernetes étend le périmètre de Kubernetes au l’ordinateur de travail du développeur, lui permettant d'éviter les complexités opérationnelles de la construction et de la synchronisation du code dans le cluster pour tester, déboguer et itérer rapidement, lit-on dans l’article de Microsoft.   Selon la société, avec ce changement, il n'est pas nécessaire de disposer d'actifs supplémentaires, tels qu'un Dockerfile ou des manifestes Kubernetes. « Vous pouvez simplement exécuter votre code en natif sur votre poste de travail de développement tout en étant connecté au cluster Kubernetes, ce qui vous permet de tester vos modifications de code dans le contexte d'une application plus large », explique Microsoft.  

  • Simplifier le développement des microservices  :

Selon Microsoft, « les applications de microservices sont composées de nombreux services, qui s'appellent souvent les uns les autres.  Chaque service a sa propre configuration et ses propres dépendances, ce qui rend l'exécution locale de l'application longue et complexe ». En utilisant son nouveau processus avec Kubernetes « pour connecter votre poste de travail de développement à votre cluster Kubernetes, vous éliminez le besoin de rechercher, configurer et compiler manuellement les dépendances externes de votre poste de travail de développement ».    

En outre, les variables d'environnement, les chaînes de connexion et les volumes du cluster sont hérités par votre code de microservice s'exécutant localement, d’après l’éditeur de logiciels.

  • Débogage facile :

Le processus local s’intègre dans l'environnement de développement Visual Studio en tant que profil de débogage supplémentaire, et crée la connexion au cluster Kubernetes des développeurs pour leur offrir une expérience de débogage F5 facile, d’après Microsoft.  En exécutant votre profil de débogage habituel avec la configuration de cluster ajoutée, vous pouvez déboguer votre code comme vous le feriez normalement tout en profitant de la rapidité et de la flexibilité du débogage local, a-t-il expliqué dans son article.  

  • Tester de bout en bout  pendant le développement  :

Selon Microsoft, le processus local avec Kubernetes permet de tester de bout en bout pendant la période de développement.  « Sélectionnez un service existant dans le cluster pour l'acheminer vers votre machine de développement où une instance de ce service est exécutée localement.  Les demandes initiées par le frontend de l'application s'exécutant dans Kubernetes seront acheminées entre les services s'exécutant dans le cluster jusqu'à ce que le service que vous avez spécifié de rediriger soit appelé ».  

Microsoft attend que vous essayiez les changements dans Visual Studio 2019 v6.7 Preview 2 et que vous lui fassiez part de votre expérience afin d’apporter des améliorations.

Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de la Preview 2 de Visual Studio 2019 v6.7 ?
Quels sont les changements qui vous intéressent ?

Lire aussi

Build 2020 : Visual Studio 2019 v16.6 et Visual Studio v16.7 Preview 1 sont disponibles, Microsoft fait le point sur les nouveautés et les améliorations
Visual Studio 2019 version 16.3 est disponible et apporte le support de .NET Core 3.0, Microsoft annonce aussi la disponibilité de Visual Studio 2019 version 16.4 Preview 1
Microsoft présente un nouveau Terminal pour Visual Studio qui partage l'essentiel du noyau de Windows Terminal, disponible à partir des préversions de Visual Studio 16.3
Microsoft amorce le support des Concepts apportés par C++ 20 dans Visual Studio 2019 version 16.3 Preview 2 au niveau du compilateur mais aussi de la bibliothèque

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !